Empreinte carbone : où en sont les entreprises françaises ?

15 juillet 2021

Empreinte carbone : où en sont les entreprises françaises ?

Marie Vabre, Advisor friend

Depuis quelques années déjà, de grandes sociétés ont annoncé leur volonté de devenir neutres en carbone ou zéro émission nette. Si leurs efforts sont encore insuffisants, l’étude annuelle EcoAct montre une progression constante. Les collectifs d’entreprises se multiplient pour tracer des feuilles de route convergentes vers la décarbonation.

Le cabinet spécialisé EcoAct passe au crible la performance en matière de reporting climat des entreprises du CAC 40. Quelles sont les tendances du Classement 2020, sorti en septembre dernier ? Le principal indice de la Bourse de Paris est celui qui possède le score moyen le plus élevé (62%). BNP Paribas est n°1 au classement CAC 40 (tandis que Microsoft truste le podium global d’un grand nombre d’indices). Deux entreprises françaises se trouvent dans le Top 10 global : BNP Paribas (5ème) et Danone (8ème). Les secteurs de l’automobile, des TIC et du luxe sont les plus représentés dans ce Top 10. « Les entreprises françaises engagées en faveur de la neutralité carbone montrent l’exemple en matière de stratégie pour atteindre leurs ambitions (59 %, contre moins de 50 % pour les autres indices) », synthétise le cabinet.

Le Medef s’attaque au carbone pour la compétitivité.


Autre signal fort de la prise en compte de l’enjeu climatique : en 2019, le Medef a initié le French Business Climate Pledge. Cette initiative rassemble environ 130 entreprises, représentant plus de 1 650 milliards d'euros de chiffres d'affaires et plus de 6 millions d'emplois au plan mondial. Ces dernières ont pris des engagements pour accélérer l’innovation bas carbone, à travers leurs investissements. Les montants sont passés de 45 milliards d’euros sur la période 2015-2020 à 75 milliards d’euros sur 2020-2023. « Les entreprises signataires considèrent qu’il s’agit de relever un défi essentiel pour l’attractivité et la compétitivité de la France et de l’Europe », a déclaré l’organisation patronale. Nouvel objectif : atteindre 1000 entreprises engagées prochainement.


Le Grand Défi des entreprises pour la planète.


C’est un peu la Convention Citoyenne pour le Climat, version entreprise. Le Grand Défi est un collectif multi-acteurs autour du climat et de la biodiversité, une démarche participative d’ampleur nationale. Son ambition : offrir l’opportunité aux représentants de 150 sociétés de droit français tirées au sort, de formuler des recommandations pour décarboner l’économie, régénérer la biosphère et mettre en œuvre un modèle durable, compatible avec les limites planétaires. Le Grand Défi s'engage à formuler 100 propositions d'actions prioritaires, internes à l’entreprise, transversales et externes. Un Centre de ressource en open source présentera des études, des données de référence et les conclusions de ce travail d’intelligence collective. L’initiative compte déjà de nombreux soutiens dans la sphère économique, le monde scientifique et la société civile – parmi lesquels le C3D, Entreprises et Progrès, le Comité 21, les epe, le CJD, Orée, ou encore l’ORSE. Vetted suivra ses avancées de près.

Les entreprises françaises peuvent incarner un formidable moteur de la transition vers une économie décarbonée. Pour les accompagner, Vetted source les meilleurs experts de solutions durables.

Grâce à Vetted, trouvez l’acteur qui vous aidera à fixer vos propres objectifs et à les atteindre.